L'appareil fonctionnel

Vue d'un appareil fonctionnel de profil.Vue d'un appareil fonctionnel de face.

L’appareil fonctionnel est destiné à stimuler la croissance de la mandibule (la mâchoire inférieure) trop petite ou trop en arrière par rapport au maxillaire (la mâchoire supérieure). Il permet de rattraper en quelques mois ce décalage de croissance.
Il est dit « fonctionnel » parce qu’en même temps il participe à la rééducation de la mastication, de la déglutition de la salive, de la respiration (en privilégiant l’inspiration par le nez) et il tonifie les lèvres. Son action sur ces fonctions concourt efficacement au succès de cette phase de traitement.

Comment agit l’appareil ?

Ce sont les mouvements volontaires expliqués par le praticien et effectués au cours de la journée qui provoqueront la croissance de la mâchoire inférieure.
L’appareil fonctionnel paraît très encombrant les premiers jours. Les premières nuits, il est un peu difficile de s’endormir avec. Le matin, vous pouvez ressentir une gêne passagère au niveau des incisives du bas, des molaires du haut, ainsi qu’au niveau des muscles des joues : c’est normal. Par contre, si l’appareil blesse la gencive, il faut nous contacter au plus vite pour convenir d’un rendez-vous d’ajustage.
Quand les exercices sont bien effectués, les appareils fonctionnels sont très efficaces : ils permettent d’obtenir environ 1mm de croissance en 2 mois. Vous serez rapidement surpris et heureux des effets positifs de vos efforts tant sur votre profil que sur votre engrènement dentaire.

Comment entretenir son appareil ?

Il est important de porter l’appareil 24 heures sur 24, sauf lors des repas et du brossage. Dans ce cas là, il doit être placé dans sa boîte et manipulé avec précaution, afin qu’il ne soit ni perdu, ni cassé (la résine est un matériau très cassant). Lors de chaque brossage, il est indispensable de brosser l’appareil soi­gneusement avec la brosse à dents.